Mardi / Madi

Offrandes et adoration

La Bible ne nous donne pas d’ordre de service pour l’adoration. Mais il semble qu’au moins quatre choses soient présentes dans les services de culte. Dans le Nouveau Testament, cette liste comprend l’étude/la prédication, la prière, la musique, la dime et les offrandes.

Trois fois par an, les hommes (et les familles) d’Israël devaient tous comparaitre devant le Seigneur à Jérusalem. Et « on ne paraitra point devant l’Éternel les mains vides » (Deut. 16:16, LSG). En d’autres termes, une partie de l’expérience d’adoration était le retour de la dime et le don d’offrandes. C’est à la Pâque, à la Pentecôte et à la fête des tabernacles que les enfants de Dieu apportaient leur dime et leurs offrandes. Il est difficile d’imaginer quelqu’un venir à ces fêtes les mains vides.

En d’autres termes, pour l’ancien Israël, le don de leurs dimes et offrandes était un élément central de leur expérience d’adoration. L’adoration, le véritable culte, ne consiste pas seulement à exprimer en paroles, en chansons et en prière notre gratitude envers Dieu, mais aussi à exprimer cette gratitude et cette reconnaissance envers Dieu en apportant nos offrandes à la maison du Seigneur. Ils l’apportaient au temple; nous l’apportons à l’église le jour du sabbat (au moins comme un moyen de rendre notre dime et nos offrandes), un acte d’adoration.

Lisez 1 Chroniques 16:29; Psaume 96:8, 9; et Psaume 116:16-18. Comment appliquons-nous les principes exprimés ici à notre propre expérience d’adoration?

En tant qu’enfants de Dieu, chargés de gérer Ses affaires sur la terre, c’est un privilège, une opportunité et une responsabilité d’apporter nos offrandes. Si le Seigneur nous a donné des enfants à élever pour Lui, nous devrions partager avec eux la joie d’apporter la dime et les offrandes à l’école du sabbat et aux services de culte. Dans certains endroits, les gens retournent leur dime en ligne ou par d’autres moyens. Quoi que nous fassions, le prélèvement des dimes et des offrandes fait partie de notre expérience d’adoration avec Dieu.

Quelle est votre expérience concernant le rôle du prélèvement de la dime et des offrandes dans le cadre de l’adoration? Quel est l’impact de cette pratique sur votre relation avec Dieu?